Massage Quatre mains

 Outre les techniques éprouvées permettant au corps, à ses articulations, à ses organes, aux tendons et membranes, aux fasciae d’être mobilisés, touchés, étirés, nous mettons en place durant chaque massage, et dès la première approche, une attitude intérieure de contact que seuls quelques rares ostéopathes et une poignée de méditants savent reconnaître et pratiquer. Cette approche, propre à la formation Contact & Care, favorisée par notre pratique du Taïchichuan de style Yang Originel de Maître Chu King Hung, et du Natha Yoga cachemirien de Maître Christian Tikhomiroff, se place avant tout sur la nécessité de n’effectuer aucun échange d’énergie inconscient et de pouvoir grâce à un positionnement neutre, entendre les différences de restriction et de mobilité des tissus, qu’ils soient profonds ou en surface: seule l’écoute véritable permet de détendre tous les niveaux, et non seulement une couche superficielle du corps.

 

Bien que nos massages n’aient pas vocation à soigner telle ou telle pathologie, notre positionnement professionnel est exactement le même quant au respect de la globalité de la personne, et du lien profond entre psychisme et détente.

1h | 140 €

"Un moment exquis, un “voyage des sens” !

Au début on essaie de comprendre, d’être à l’écoute, de détailler ce qui nous arrive, de distinguer les différents mouvements; on s’attend à une symétrie entre les 2 partenaires, un simple effet miroir qui double les sensations… mais très vite on lâche-prise, 2 mains + 2 mains = 4, 6, 8 ! On se laisse envahir, submerger par ces vagues, c’est comme si les innombrables mains de shiva œuvraient ensemble sur tout le corps, dans une chorégraphie complice, l’un cèdant la place à l’autre, subtilement, sans qu’on s’en rende compte, mêlant le doux et le fort, le pointu et le léger, le rapide et le lent dans une parfaite fluidité.
Par exemple, la force d’Alexandre sur le dos pendant que Virya effleurait le bas du corps, pour se retrouver ensuite synchrones sur les jambes, presque en symétrie, puis séparés, puis ensemble à nouveau, puis en décalage léger…
Les sensations du corps sont tellement difficiles à décrire avec des mots ! si je devais tenter une image, je dirais que ce massage ressemble à une partition de musique quand les instruments jouent ensemble pour créer de la profondeur, puis en contrepoint, en solo, puis à l’unisson… mais toujours en harmonie.

Mention spéciale pour le crâne et le visage et ce temps accordé aux bras, assez rare dans les massages classiques…"

Bénédicte