Le massage permet de soulager les contractures musculaires douloureuses, d'où son recours dans la discipline ou le corps est fortement sollicités, en cours d'exercice sportif notamment. Il apporte en outre une détente physique et mentale, que chacun peut expérimenter au cours d'un massage bien-être.

Toutefois, son action relève aussi du domaine énergétique, aux sens où on l'emploie dans les arts énergétiques ou martiaux.

En effet, le massage a une action sur l'énergie de la personne, un domaine immatériel, mais pourtant bien réel au regard des médecines traditionnelles.

 

 

Parallèlement à la prévention, le massage est un moyen de remettre en forme le combattant… Pour lui permettre de combattre à nouveau. Partout dans le monde, le maintien des élites guerrières est désormais soutenu au prix d'entraînement intensif, de discipline rigoureuse et d'exercice physique éprouvant pour le corps et l'esprit, sans parler de combat eux-mêmes… Il importe alors que les corps tiennent le mieux possible.

Les pratiquants d'arts martiaux, tout comme les médecins de leur époque et pays respectifs, ont contribué à la création de techniques de massage particulièrement performantes. Même si peu de documents existent sur le sujet, il est incontestable que le massage, dans ces disciplines, avait atteint au niveau d'expertise. En effet, une bonne connaissance du massage nécessite aussi celle de certains points vitaux, c'est-à-dire ceux qui sont utilisés pour soigner… Et pour frapper. Quand certains de ses points sont frappés avec force ils peuvent provoquer la mort de adversaire.

Cependant, en modifiant la pression, Il permet de soulager la douleur et devient des points thérapeutiques.

Le massage utilitaire et culturel, 

                                  remise en forme du guerrier ou du sportif